Sylvie Verdière
Psychologue Clinicienne Psychothérapeute à Bois-Guillaume
Sylvie Verdière
Psychologue Clinicienne Psychothérapeute à Bois-Guillaume

Un exemple de thérapie familiale - Partie II

Nous avons vu dans l'article précédent les trois points essentiels de l'approche structuraliste en thérapie familiale selon l'école de Minuchin: les frontières, l'alignement et le pouvoir.

Voyons maintenant, toujours selon la même école, quels sont les différents moyens utilisés pour restructurer une famille.

Par Sylvie Verdière

Psychologue Clinicienne

A Bois- Guillaume

7 catégories d'opération de restructuration

D'après Minuchin, il existerait au moins sept moyens permettant de restructurer une famille:

1/ Rejouer les patterns transactionnels (par exemple, proposer à un père qui ne communique pas avec son fils de parler avec lui en séance)

2/ Délimiter les frontières entre les générations: le thérapeute fonctionne comme un "constructeur de frontières". Il clarifie les frontières après avoir repéré les frontières claires (normalité), les frontières rigides et les frontières diffuses, plus propices à la pathologie. Les frontières d'un sous-système sont étudiées à partir de règles qui définissent "qui participe et comment". Ainsi, pour définir les frontières, le thérapeute va, par exemple, faire changer les patients de place afin qu'ils se retrouvent côte à côte durant la séance. Cette mise en scène sera une tentative de symbolisation et ne serait jamais expliquée explicitement à la famille.

Minuchin utilise également la notion de frontières pour représenter les distances émotionnelles.

3/ Surmonter le stress: en soulignant les divergences, en rendant explicites les conflits implicites, en s'affiliant momentanément à une alliance ou à une coalition.

4/ Attribuer des tâches thérapeutiques durant ou en dehors des séances (par exemple, que le père emmène son fils voir un match de football)

5/ Utiliser les symptômes: par exemple, se concentrer sur un seul symptôme et l'exagérer (le père et le fils qui ne peuvent communiquer sans se disputer), ou encore diminuer l'importance du symptôme en s'intéressant à un nouveau symptôme (par exemple, les plaintes de la mère).

6/ "Manipuler" l'ambiance affective: par exemple en s'indignant, pour amener une famille à réagir.

Moshe Lang, thérapeute australien fort inspiré des concepts de Minuchin, cite l'exemple de cette adolescente de 14 ans qui se plaint d'être toujours l'intermédiaire entre les parents, et à laquelle il rétorque en paraissant fort surpris et presque scandalisé: "toi, à 14 ans, tu laisses ceci se produire?!??!!! Tu autorises cela?!??!!!", utilisant le jeu de la provocation.

7/ Soutien, instruction, fonction de guide (conseils pédagogiques, accompagnement...)

 

 

 

Minuchin a été critiqué pour sa technique, jugée trop brièvement résumée. Néanmoins, certains points ont été repris par les écoles italiennes d'Andolfi et Selvini.

Ayant participé à un atelier intitulé "Family Therapy in Action: Working with Complex Issues in the Family" (Thérapie Familiale en Action: travailler sur les problèmes complexes existant dans la famille") et animé par Moshe Lang, j'ai pu constater que ce dernier utilisait nombre des concepts développés par Minuchin.

Il expliqua ainsi par exemple, que dès la première séance avec la famille de l'adolescente de 14 ans, tout le monde avait compris que cette dernière ne voulait plus jouer les intermédiaires entre ses parents. Aussi, lors de la deuxième session, lorsqu'elle prit l'initiative d'interrompre la conversation de ses parents, Moshe Lang lui rappela son souhait qu'elle avait formulé et lui fit signe de ne plus interrompre ses parents. Et, dans un même mouvement, il rejoignit l'adolescente et son frère, menant avec eux une conversation parallèle.

"L'idée de Minuchin me vint naturellement, comme le résultat d'un processus qui avait commencé lors de la première séance et qui se poursuivait dans la seconde" /.../ "la conversation parallèle dans ce cas était une sorte de synthèse provenant de trois influences importantes: Minuchin, la famille et moi!"

Sylvie Verdière

Psychologue Cliniciennne

Bois-Guillaume


Réalisation & référencement Simplébo   |   Ce site a été créé grâce à Psychologue.fr

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.